J’ai passé presque toutes mes vacances d’été chez mes grands-parents, en campagne. Ils m’emmenaient partout où ils allaient: tantôt chez des amis pour une soirée de cartes,tantôt chez un cousin éloigné ou chez Marius, le proprio du salon funéraire (mon grand-père était dans la Garde Paroissiale, il devait donc s’y rendre au moins deux à trois fois par semaine).

Un des endroits où nous allions souvent, c’était chez une des tantes de ma grand-mère. Je n’ai jamais vraiment su son prénom, nous l’avons toujours appelé « Marraine ».

Pendant que mes grands-parents discutent de tout et de rien avec elle, je me prends un muffin encore chaud et me promène dans la maison. Au premier étage, il y a un petit salon avec des vieux meubles.  La radio joue cette chanson de Santo & Johnny.

Il y a une odeur que j’adore particulièrement dans cette place; un mélange de poussière, de parfum et de vieux bois. Beaucoup de souvenirs de Marraine sont empilés ici, cette chambre est définitivement la meilleure façon de voyager dans le passé de cette dame si gentille qui fait muffins aux carottes qui goûtent le ciel.

Sur une des vieilles commodes, quelques objets et photos de son mari Antoine, que je ne crois pas avoir connu.

Antoine était barbier et à voir tout ce qu’il y a ici, il aimait son métier et sa femme plus que tout au monde.

Depuis cet instant, lorsque j’entend Sleepwalk, je ferme les yeux et ce mélange d’odeur, de saveurs et d’images identiques à celles-ci me viennent à l’esprit.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Venus as a boy – Björk

juillet 29, 2011

Nous sommes en 95, trois ans exactement après la sortie de DEBUT. Moi, j’ai 14 ans.

Je suis de l’époque où les filles, on y pense pas sérieusement avant le secondaire 5. Un peu plus impatient de voir pousser un poil sur mon chest que de frencher.

Exception: Je vois ce clip avec une fille habillée en orange.

Elle me paraît bizarre un peu mais tellement cute. Coup de foudre ! Une chance pour moi, ma cassette est prête à enregistrer un de mes nombreux vidéos. Pendant les jours qui ont suivis, j’ai regardé ma nouvelle copine à répétition en examinant chaque petits gestes avec sa spatule et en souhaitant être l’oeuf qui roule dans son visage.

Elle a fait partie de quelques rêves (non pas ce genre de rêves, j’ai 14 ans !) : on fait du skate, je lui montre comment jouer à NHL ou on regarde Le Gendre de Pauly Shore …

Maintenant, et cela depuis 16 ans, je repense à cette chanson à chaque fois que je me fais cuire un oeuf. Car depuis mon premier contact avec  Björk fini la margarine, je les fait cuire dans un filet d’huile.

HEYHO !

Me revoilà, après avoir laissé tomber ce blog comme une vieille chaussette.

En fait, changement de formule oui. Dès maintenant, je vous partagerai un souvenir à travers une chanson. Et parce que vous aussi vous avez des souvenirs, je vous invite à écrire un commentaire et me partager les vôtres.

Bonne visite !

 

Disponible depuis hier, le nouveau single du band électro MGMT, Flash Delirium.

Tout simplement wow ! Moi qui ne savais pas à quoi m’attendre du prochain disque, CONGRATULATIONS, mis-à-part une pochette vraiment laide, disons que j’ai hâte au 12 avril prochain…

Un premier clip est sorti hier sur youtube mais a vite été enlevé des internets par Sony, mais les fans ont vite reprit le dessus ! Allez voir celui-là avant qu’il lui arrive le même sort….

**Finalement, ils ont tous été supprimés! Sony/Columbia les ont tous fait enlevé pour atteinte aux droits d’auteurs.*** (11 mars)

**Nouveau vidéo trouvé, ne le manquer pas celui-là!!** (12 mars)

Ça vous plaît? Pourquoi ne pas allez la chercher gratuitement et sans malice ici !

Ps: Fais plaisir !

Intermède…vol.1

mars 4, 2010

Je suis présentement en train d’écouter le film The Wall de Pink Floyd…..WOW! Jamais on se tanne de voir ça sérieusement. Un peu weird mais tellement bon.

Deux des meilleurs bout selon moi:

En passant: L’acteur principal dans le film (le gars dans le fauteuil), c’est Bob Geldof, un des deux écrivains de la chanson qu’on entend 3 fois par jour dans le temps de Noël. Non, ce n’est pas Merry X-Mas War is Over de John Lennon mais bien Do They Know It’s Christmas  fait par Band Aid (le We Are The World du temps des fêtes…. )

Oui, le gars avec la chemise rouge c’est le gars de Roger Rabbit😉

Et puis, avez-vous trouvé? À tous ceux qui sont déjà venus à la maison : si je vous parle de Pixie, ça vous dit quelque chose?

Oui, en effet le nom de notre petite chatte tire son origine du groupe The Pixies, grande influence pour bien des groupes  des années 90 tels que Nirvana, Blur, Weezer, Radiohead et bien d’autres.

The Pixies, c’est :

  • Black Francis (plus tard Frank Black), voix-guitare (compose et écrit presque toutes les chansons)
  • Joey Santiago, guitare
  • Kim Deal, voix-basse
  • David Lovering, batterie

Les paroles de ce band de Boston ont des influences assez hors de l’ordinaire. Que ce soit des histoires violentes tirées de la Bible, de l’inceste, du monde marin, des tremblements de terre, des films de répertoire, de la science-fiction ou des extra-terrestres, tout cela est accompagné d’une trame sonore puissante et parfois, à la limite de la cacophonie.

Fondé à la fin des années 80 (1986 exactement), ce groupe sortira son premier album officiel, Come On Pilgrim en 1987. C’est sur cet album qu’une de mes chansons préférées des Pixies, Holiday Song, apparaît. Je trouve que cette chanson-là représente vraiment ce qu’est la musique du band en général, des paroles controversées sur une trame sonore qui évolue lentement vers l’agressivité.

Ensuite, en 1988, ce fût au tour de l’album Surfer Rosa de voir le jour. C’est d’ailleurs avec cet album que la compagnie de distribution Elektra a découvert le band. On retrouve sur cet album les chansons Bone Machine, Gigantic (chantée,écrite et composée par la bassiste, Kim Deal) et celle qui est surement la plus populaire du groupe, la planante Where Is My Mind (pour les cinéphiles, cette chanson-là est à la fin du film Fight Club).

Un an plus tard, Doolittle sort sur les tablettes. Moi, j’ai découvert le band avec cet album –là. Grosse révélation ! Ma chanson favorite, Here Comes Your Man, est sur ce disque. Je souhaite d’ailleurs à tout le monde que le premier contact avec The Pixies ce fasse sur ce morceau qui, bien qu’il parle d’un tremblement de terre, réussi à nous donner le goût de prendre nos chaussures ou notre voiture et d’aller se promener pendant une journée ensoleillée. On y trouve aussi Monkey Gone to Heaven, Wave of Mutilation et Debaser (dont les paroles sont inspirées par le film de 1929, Un Chien Andalou, lui-même inspiré par un rêve de Salvador Dali).

Pour mon plaisir et le vôtre,voici le clip bizarre mais efficace d’Here Comes Your Man:

Au tour de Bossanova et de Trompe Le Monde de naître, tous deux en 1991. Je dois avouer que je ne connais pas beaucoup le premier sauf pour une chanson : Velouria. Comme je le disais plus haut, The Pixies ont été une inspiration pour Weezer et on peut le constater avec leur reprise de cette chanson. Je vous laisse visionner les deux clips pour comparer (en passant, celui des Pixies est surement le clip qui a coûté le moins cher à produire dans l’histoire)  :

The Pixies:

Weezer:

Pour le deuxième, il s’agit du dernier album studio du groupe. C’est aussi le seul qui porte le nom d’une chanson comprise dans l’album. On a droit à un cover d’une chanson de Jesus & Mary Chain,  Head On et à des pièces comme Alec Eiffel (un hommage à Gustave Eiffel, ingénieur de la populaire tour française), U-Mass et Planet of Sound.

Le groupe se sépara officiellement en 1993 puis Frank Black commença une carrière solo, qu’il poursuit encore à ce jour. Pour sa part, Kim retourna avec The Breeders, un groupe qu’elle avait formé avec sa sœur pendant la pause entre Doolittle et Bossanova. Lovering commença une carrière d’illusioniste (oui oui) et Joey Santiago, en plus d’accompagner Frank Black au début de sa carrière solo, forma un groupe avec sa femme, The Martinis.

Le groupe s’est reformé officiellement en 2004 et est constamment en tournée depuis ce temps. Pour ceux que ça pourrait intéresser, j’ai le dvd Pixies – Sell Out 2004 Reunion Tour, un concert au festival Eurockéennes à Belfort, France. Les membres ont prit un bon coup de vieux mais sont toujours capables de fournir la marchandise ! Sur le dvd, il y a aussi un bonus avec des chansons du Reunion Tour enregistrées dans différents pays. Bonne nouvelle, plusieurs sites web affirment que les membres du groupe retourneraient en studio cette année. Niiiice !

Voilà, la glace est cassée ! En espérant vous avoir informé un peu plus ou peut-être même donné le goût de les connaître un peu plus…

Prochain article :

J’ai acheté le manuscrit original de La Marseillaise après avoir composée une version controversée de cet  hymne national, qui suis-je ?

Sources pour l’article:

Pixies

www.aleceiffel.net

www.youtube.com

C’est un départ…

février 26, 2010

Voilà, c’est fait ! J’ai toujours voulu avoir un blog mais à quel sujet ?

La  solution m’est arrivée ce soir, pendant le boulot.

Mes ami(e)s me parlent souvent de mes connaissances en musique et je n’ai jamais le temps ni l’occasion de leur parler ou leur faire découvrir quoique ce soit. Quoi de mieux qu’une page web afin de  pouvoir montrer des clips, faire entendre des chansons mais surtout, écrire sur ce qui est pour moi une passion.

Alors voilà, enjoy….

En terminant, je finirai toujours mes posts par un indice sur le prochain article . Je pars le bal….

Thom Yorke (Radiohead) trouvait insensé que ce groupe ouvre pour eux à un festival. Pour lui, c’était comme si les Beatles ouvrait pour Radiohead…. Qui sont-ils?